• Histoire

    Seconde Guerre mondiale

    L’étoile au coeur, Matteo Corradini et Vittoria Facchini

    «Ma mère était ciseaux, mon père toile légère.»
    Ainsi parle l’Étoile jaune jadis cousue à la place du cœur au revers des vestes des juifs persécutés au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle témoigne des horreurs de la Shoah et nous raconte l’histoire de dix destins parmi des millions d’autres -un enfant, un rabbin, une professeure, un libraire, un pauvre, un vieux, un innocent, un fou, une violoniste, une fillette- enlevés, persécutés, maltraités, jetés dans les trains nazis vers les camps de la honte.
    Aujourd’hui la petite étoile brille encore et témoigne au firmament de la mémoire.

    Gallimard Jeunesse, mars 2021, à partir de 9 ans.

    La guerre 1939-1945, Christine Sagnier

    Grâce à ce documentaire très illustré, apprends en détails les événements marquants de la Deuxième Guerre mondiale : les raisons de cette guerre, les différentes armes, le tournant de la guerre, etc… 
    Au début du livre, découvre des images à découper pour réaliser un exposé.

    Fleurus, janvier 2021, à partir de 6 ans.

    La Seconde Guerre mondiale, Sandrine Mirza et Sylvain Dorange

    80 ans après l’appel du 18 Juin, la Seconde Guerre mondiale est un sujet toujours brûlant à expliquer aux nouvelles générations. 1939-1945 : cette période terrible a bouleversé le XXe siècle. Comment la décrypter afin de mieux comprendre les conflits et leurs conséquences sur notre monde. Pour ne jamais oublier !

    Milan, septembre 2020, à partir de 10 ans.

    Sauve-toi, Élie !, Bernard Jeunet et Elisabeth Brami

    “À partir de maintenant, tu t’appelles Émile. Émile, tu entends ?” 
    On m’a décousu mon étoile jaune, Papa et Maman sont partis. Je ne comprends pas bien pourquoi… C’est normal, je n’ai pas encore huit ans. 
    Élisabeth Brami livre un récit essentiel sur l’effroi de la guerre et dit avec justesse l’innocence et la vérité d’un enfant caché. 
    Avec ses illustrations en papier sculpté, Bernard Jeunet crée un univers empli d’une beauté étrange où se déploient les secrets de l’enfance.

    Éditions Courtes et longues, janvier 2020, à partir de 8 ans.

    La Grande peur sous les étoiles, Jo Hoestlandt et Johanna Kang

    Avec l’immense talent qu’on lui connaît, son sens inouï du rythme de la phrase et des sonorités, Marcus Malte nous livre ici une histoire toute simple, universelle, à laquelle il donne une incroyable profondeur. Le chat Machin est un chat errant, un traîne-misère comme il y en a tant, de ces êtres qui n’ont rien et n’ont jamais rien eu. Pas de famille, pas de maison, pas de passé, même pas de nom. Et surtout pas la prétention de croire qu’une vie meilleure leur est dûe. Le vagabond, rudoyé par ses pairs, agoni par les gens, courbe l’échine sans broncher: à peine ose-t-il lancer quelques miaulements à la lune…

    Syros, octobre 2019, à partir de 8 ans.

    Rose Blanche, Christophe Gallaz et Roberto Innocenti

    Rose Blanche est allemande. Un jour, la jolie petite ville où elle habite est envahie par des hommes en uniforme et des chars qui sentent le mazout. Personne ne lui explique mais Rose Blanche comprend qu’il se passe quelque chose de grave. Lorsqu’elle suit un camion rempli d’enfants jusqu’à un endroit où ils sont gardés prisonniers, affamés derrière des fils barbelés, Rose Blanche s’engage, sans s’en rendre compte, en faveur de l’humanité. 

    Galimard Jeunesse, septembre 2019, à partir de 10 ans.

    L’histoire de France en BD : La Seconde Guerre mondiale, Isabelle Bournier et Bruno Heitz

    Au coeur de la Seconde Guerre mondiale, la France vit ses « années noires ». Chaque jour est marqué par la pénurie, la peur d’une rafle ou d’un bombardement. Pétain et De Gaulle, France libre et Vichy, occupation, déportation, débarquement, résistance, collaboration… Cette bande dessinée donne à voir le visage de la France durant ce conflit mondial.

    Casterman, août 2018, à partir de 9 ans.

    La Shoah – Des origines aux récits des survivants, Philip Steele

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, en Europe, 6 millions de juifs – hommes, femmes et enfants – furent assassinés par le régime nazi.
    Cet album documentaire explique les origines du peuple juif et raconte l’histoire de la Shoah, de la montée du nazisme à la « Solution finale » jusqu’à la découverte des camps de concentration et d’extermination, et ses conséquences dans le monde d’après-guerre. 
    Illustré de cartes et d’images d’archives, cet ouvrage de référence, chronologique et thématique, souhaite contribuer à transmettre aux générations actuelles la mémoire de cet épisode sombre et unique de l’histoire de l’humanité.

    Gallimard Jeunesse, janvier 2018, à partir de 10 ans.

    Seconde Guerre mondiale : L’histoire d’une guerre totale, Patricia Crété, Mathieu Ferret, Aurélien Fernandez et Bruno Wennagel

    Revis, aux côtés des soldats, les combats de ces années de guerre : sur terre, dans les airs, sur et sous la mer ! Voyage de l’Europe au Pacifique, en passant par l’Afrique ! Découvre le rôle des grands chefs tels de Gaulle, Pétain, Hitler, Mussolini, Churchill, Roosevelt, Staline… Mais pourquoi est-ce arrivé? Lis vite, tu vas tout comprendre !

    Quelle Histoire, mai 2017, à partir de 6 ans.

    Irena – tome 1 : Le Ghetto, Jean-David Morvan, Séverine Tréfouël, David Evrard et Walter Pezzali

    1940, l’armée nazie a envahi la Pologne. À Varsovie, les Juifs de la ville ont été parqués dans le ghetto : un quartier entier entouré de murs. Quiconque tente de s’en échapper est abattu sans sommation ; les seuls qui peuvent y entrer sont les membres du département d’aide sociale. Parmi eux, Irena vient tous les jours apporter vivres et soutien à ceux qui sont enfermés dans cet enfer et qui souffrent de maladies et de malnutrition. Ici, tout le monde la connait, les enfants l’adorent. Car Irena est un modèle de courage : elle n’hésite pas à tenir tête aux gardiens, à faire toujours plus que ce qu’autorise l’occupant nazi. Le jour où, sur son lit de mort, une jeune mère lui confie la vie de son fils, Irena se met en tête de sortir clandestinement les orphelins du ghetto. Pour que l’innocence soit épargnée de la barbarie, elle doit être prête à risquer sa vie.
    Décédée en 2008, déclarée Juste parmi les nations en 1965, Irena Sendlerowa, résistante et militante polonaise, fut l’une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre Mondiale, sauvant près de 2500 enfants juifs du ghetto de Varsovie. Et pourtant elle est oubliée des livres d’Histoire… C’est en lisant par hasard un article sur elle que Jean-David Morvan a eu le déclic : sa vie devait être racontée. Avec Séverine Tréfouël et David Evrard, il retrace sur cinq albums le combat humaniste de cette « mère des enfants de l’Holocauste. »

    Glénat, janvier 2017, à partir de 9 ans.

    Le Dernier Voyage – Le Docteur Korczac et ses enfants, Irène Cohen-Janca et Maurizio A.C. Quarello

    Ce jour de novembre 1940, 170 enfants juifs marchent dans les rues de Varsovie. Le cœur serré mais la tête haute, conduits par le grand docteur Korczak, ils quittent leur bel orphelinat pour rejoindre le ghetto. Leur nouvelle maison est beaucoup plus petite, et le ghetto ressemble à une prison où sont enfermés les Juifs, chaque jour plus nombreux. Heureusement, le docteur Korczak veille sur eux…
    Par la voix d’un enfant de l’orphelinat, d’une justesse remarquable, l’auteur nous livre un témoignage poignant sur un homme d’exception, pédagogue célèbre, modèle d’humanité, de bienveillance et de respect, qui a posé les bases de la Convention internationale des droits de l’enfant.

    Les Éditions des Éléphants, septembre 2015, à partir de 11 ans.

    Les enfants de la Résistance – tome 1 : Premières actions, Dugomier et Ers

    Dans un petit village de France occupé par l’armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l’ennemi. Mais comment s’opposer à un si puissant adversaire quand on n’a que treize ans ?

    Le Lombard, mai 2015, à partir de 9 ans.

    Journal d’un lycéen sous l’Occupation, Jean-Michel DEQUEKER-FERGON

    Victor Rivière, lycéen parisien a eu 15 ans en 1940, au début de l’offensive allemande, et 20 ans à l’heure du retour à la paix. À`travers son regard, suivez les histoires singulières de ses proches sous l’Occupation. La terrible épreuve de la guerre a modifié pour toujours leur destin et le visage du monde.
    En complément du journal, des pages documentaires, illustrées de photos et de cartes, expliquent les différents aspects du conflit entre vie quotidienne des civils, phases de combat et changements politiques dans la France occupée.

    Gallimard Jeunesse, avril 2015, à partir de 10 ans.

    Les grandes grandes vacances – tome 1, Emile Bravo et Michel Leydier

    Ernest et Colette arrivent chez leur grand parents en septembre 1939. La guerre est déclarée juste après leur arrivée. Leur père est mobilisé et leur mère, souffrant de tuberculose, doit partir au sanatorium. Les enfants, vont rester à la campagne pour faire leur rentrée scolaire, mais les évènements s’enchaînent et finalement,ils vont y rester pendant toute la guerre. Ce premier tome, raconte la première année d’Ernest et Colette à Grangeville, entre leurs grands-parents, leurs nouveaux camarades de classe, l’inquiétude d’être séparés de leurs parents : une nouvelle vie, pleine de surprises et de découvertes, dans un contexte historique bouleversant.

    Bayard Jeunesse, avril 2015, à partir de 8 ans.

    La Seconde Guerre mondiale, Stéphanie Ledu et Cléo Germain

    Des textes courts et de belles illustrations documentaires racontent la grande aventure de l’histoire de France aux plus petits.

    Milan, avril 2015, à partir de 3 ans.

    La Guerre de 39-45 racontée aux enfants, Philippe Godard

    L’Europe se relève à peine de la terrible Guerre de 14-18 quand la Seconde Guerre mondiale éclate. La rancoeur des vaincus, la montée des nationalismes, le nazisme, la France de Pétain, les camps de la mort, l’entrée en guerre des États-Unis et de l’URSS et les débuts de la guerre atomique marqueront à tout jamais les mémoires.
    Ce livre documenté retrace le contexte, les enjeux et les conséquences d’une guerre sans précédent dans le monde.
    Au travers de portraits d’enfants et de textes précis, ce livre donne également une foule d’informations sur l’Occupation et la Résistance mais aussi sur la vie quotidienne des familles pendant cette période noire de l’Histoire. 

    La Martinière Jeunesse, février 2015, à partir de 6 ans.

    Anne Frank, Josephine Poole et Angela Barrett

    Le «Journal d’Anne Frank» a touché des millions de lecteurs. Sur le texte simple et juste de Josephine Poole, Angela Barrett restitue en images de façon miraculeuse la brève vie de cette jeune fille au destin inoubliable. 
    Voici un album à partager entre générations : comme le «Journal», ce témoignage bouleversant est aussi une célébration de la vie.
    Pour commémorer les 70 ans de la mort d’Anne Frank, cet album magnifique de délicatesse et de vérité met pour la première fois son histoire à la portée des plus jeunes.

    Gallimard Jeunesse, février 2015, à partir de 7 ans.

    Le débarquement du 6 juin 1944, Patricia Crété, Bruno Wennagel, Guillaume Biasse et Mathieu Ferret

    6 juin 1944, Normandie. Les parachutistes ont sauté dans la nuit. Des milliers d’hommes débarquent l’aube sur les plages pour libérer la France. Découvrez dans ce livre les héros de cette bataille de la Seconde Guerre mondiale et suivez-les, heure par heure, tout au long de cette journée historique.

    Quelle Histoire, juin 2014, à partir de 6 ans.

    La Seconde Guerre mondiale, Jean-Michel Billioud et Cyrille Meyer

    Quelles sont les causes de la Seconde guerre mondiale ? Pourquoi Hitler veut-il exterminer les Juifs ? Comment vivent les Français sous l’occupation ? Pourquoi dit-on que cette guerre est mondiale ? Comment s’organise la résistance ? Quelles sont les conséquences de ce conflit ?Et aussi : une grande scène du déparquement en Normandie, une chronologie générale sur la guerre, le choc de Pearl Harbour vu par la presse, le portrait des grands généraux de la Libération…

    Nathan, mai 2014, à partir de 10 ans.

    Le petit garçon étoile, Rachel Hausfater et Olivier Latyk

    C’est l’histoire d’un petit garçon qui ne savait pas qu’il était une étoile. Quand on le lui a dit, il était d’abord très fier. Mais bien vite, on lui a expliqué que son étoile avait trop de bras…

    Casterman, mars 2014, à partir de 5 ans.

    Je suis un papillon, Vincent Cuvelier et Sandrine Martin

    « Je suis un papillon. Je ne vis qu’un jour. Mais j’ai de la chance car, cette journée, je l’ai vécue dans le jardin des Hoffmann… ».
    Une jolie maison, le printemps, un soleil doux et chaud, la joyeuse famille Hoffmann se réunit dans le jardin. Un joli papillon volette de-ci, de-là, tombe amoureux de Clara Hoffmann. Mais soudain tout bascule dans l’horreur, d’affreux personnages, sortes de soldats d’opérette, pénètrent dans le jardin, cassent tout, frappent, insultent et puis s’en vont, laissant après eux stupeur et désolation…

    Gallimard Jeunesse, septembre 2013, à partir de 6 ans.

    Le secret de Madame Tannenbaum, Amélie Billon-Le Guennec et Elice

    Marie, une fillette de huit ans, prend des cours de solfège chez Sara, une vieille dame aux manies bien étranges ! L’enfant sent que Sara cache un secret surtout depuis qu’elle a vu des photos d’elle dans son placard…

    Des Ronds dans l’O, août 2013, à partir de 6 ans.

    La Seconde Guerre mondiale, Simon Adams

    Le second conflit mondial a été la plus grande guerre de l’histoire. Il a bouleversé le monde et marqué l’humanité par son déchaînement de feu, de fer et de barbarie.
    Qu’est-ce que le Blitzkrieg ? Qui était le chef de la France Libre ? Qu’est-ce que la Shoah ? Qui utilisa pour la première fois la bombe atomique ?
    Découvrez l’histoire de ce terrible conflit et la vie quotidienne de ceux qui l’ont vécu.

    Gallimard Jeunesse, mars 2013, à partir de 9 ans.

    L’Enfant cachée, Loïc Dauvillier et Marc Lizano

    À la demande de sa petite fille, Dounia va lui raconter son parcours de vie allant de 1940 à la fin de la Seconde Guerre mondiale. 
    L’histoire de Dounia commence avant le port de l’étoile. Elle raconte comment ses parents lui ont expliqué l’obligation de porter l’étoile. Un petit mensonge pour la protéger mais qui sera vite éventé par la petite Dounia. À travers son parcours, elle explique la montée de l’humiliation et l’évolution des mentalités de ses camarades de classe et des enseignants. Jusqu’à son abandon de l’école.
    Après, la situation s’aggrave. Une nuit, la milice vient les arrêter. Le père de Dounia a le temps de cacher sa fille dans le double fond d’une armoire. Ensuite, la petite fille devra fuir constamment. 
    À travers des mots simples, la grand-mère tente d’expliquer à sa petite fille une page d’Histoire qui est aussi un peu la sienne…

    Le Lombard, janvier 2012, à partir de 9 ans.

    Grand-père, Gilles Rapaport

    Comment transmettre une mémoire qui n’est pas la nôtre, qui n’est pas seulement celle d’un homme, mais de millions d’êtres… À travers le destin d’un individu broyé par les camps nazis, Gilles Rapaport signe un album d’une rare intensité émotionnelle…

    Circonflexe, juillet 2011, à partir de 9 ans.

    Je ne suis pas contagieux, Gil Tchernia et François Vincent

    Parce qu’ils sont juifs à l’époque où Hitler a décidé d’exterminer les Juifs d’Europe, et français alors que la France de Pétain se fait la complice de l’Allemagne nazie, Gil, son frère et sa maman sont arrêtés, forcés de porter l’étoile jaune et emmenés par la police au camp de Drancy. La vie y est dure, faite de privations, de brutalités et d’humiliations. Gil fêtera pourtant ses cinq ans, en cachette, avec un petit gâteau et des bougies… Mais surtout, s’ils n’avaient pas eu la chance d’être libérés, lui et les siens auraient pu être envoyés dans un camp de la mort.
    Ce témoignage vécu, bouleversant, est suivi d’une partie documentaire très fouillée qui fournit des arguments imparables contre toute forme de racisme.

    L’École des Loisirs, octobre 2007, à partir de 11 ans.

    Le journal d’un enfant pendant la Seconde Guerre mondiale, Yaël Hassan

    Léonore, qu’on appelle Léo parce qu’elle est un vrai garçon manqué, vit à Paris lorsque la guerre éclate entre l’Allemagne et la France. Mobilisé, son père est fait prisonnier. Puis, la capitulation française est déclarée : les soldats allemands envahissent la capitale, les cartes de rationnement apparaissent. Heureusement, Léonore a Léa, sa meilleure amie, avec qui elle partage secrets et fous rires. Mais un jour, celle-ci est emmenée avec ses parents par la police. Ce n’est qu’à la fin d’une guerre marquée par la privation et les souffrances que Léo apprendra la déportation et la mort de son amie.

    Gallimard Jeunesse, octobre 2005, à partir de 8 ans.

    Les Loups noirs, Béatrice Deru-Renard et Neil Desmet

    Les loups noirs habitent dans la montagne aride et pelée. Ce soir, au grand conseil, deux espions viennent rendre compte de ce qu’ils ont observé dans la vallée. « Toutes les couleurs sont mélangées. Chacun fait ce qu’il veut où il veut et quand il veut. » 
    « C’est inadmissible ! grogne leur chef. Nous devons intervenir ! Partons en expédition ! » Et bientôt, des dizaines de loups enragés dévalent la montagne sous les roulements de tambours.

    L’École des Loisirs, mars 2005, à partir de 8 ans.

    L’étoile d’Erika, Roberto Innocen et Ruth Van der Zee

    Dans un wagon bondé qui se dirige vers un camp de concentration, une mère juive qui se sait condamnée choisit la vie pour son bébé : elle le jette par la fenêtre. L’enfant vivra, et c’est l’histoire vraie de ce destin poignant qui nous est contée dans ce texte plein de pudeur et d’espoir, magnifiquement illustré.

    Milan, septembre 2003, à partir de 6 ans.

    Il faut désobéir : La France sous Vichy, Didier Daeninckx et Pef

    C’est la première fois que le grand-père d’Alexandra parle des douleurs de sa propre enfance : les nazis, l’étoile jaune, les rafles… et ce policier de Nancy qui a osé désobéir aux autorités de Vichy. Pour lui sauver la vie.

    Rue du Monde, septembre 2002, à partir de 6 ans.

    Otto : Autobiographie d’un ours en peluche, Tomi Ungerer
    → Prix Bernard Versele 2001 🏅

    « J’ai compris que j’étais vieux le jour où je me suis retrouvé dans la vitrine d’un antiquaire. J’ai été fabriqué en Allemagne. Mes tout premiers souvenirs sont assez douloureux. J’étais dans un atelier et l’on me cousait les bras et les jambes pour m’assembler… »

    L’École des Loisirs, octobre 1999, à partir de 8 ans.

    Vapeurs de Résistance, Fabian Grégoire

    Ce matin d’hiver 1944, Frédéric se lève tôt. Il s’agit pour lui d’aller chez son grand-père qui habite le département voisin. Le trajet en chemin de fer vaudra au garçon d’apprendre diverses choses sur le fonctionnement des trains et sur les difficultés de circulation en cette période que trouble la guerre. Voyage important, donc, et même d’une importance que Frédéric est loin de soupçonner. Heureusement, les soldats ennemis n’en savent pas plus que lui….

    L’École des Loisirs, août 1998, à partir de 9 ans.

  • Histoire

    Première Guerre mondiale

    La guerre 1914-1918, Christine Sagnier

    Grâce à ce documentaire très illustré, apprends en détails des évènements marquants de la Première Guerre mondiale : les raisons de cette guerre, la vie dans les tranchées, les différentes armes, le tournant de la guerre, etc… 
    Au début du livre, découvre des images à découper pour réaliser un exposé.

    Fleurus, août 2020, à partir de 6 ans.

    La trêve de Noël, Michael Morpugo et Michael Foreman

    Michael Morpurgo s’est inspiré d’un fait réel pour écrire cette histoire bouleversante d’émotion. Un message de paix et d’espoir.
    Noël 1914. Ce jour-là, dans les tranchées du front ouest, Jim Macpherson, un jeune soldat anglais, écrit à sa fiancée pour lui raconter l’incroyable événement qu’il vient de vivre…

    Gallimard Jeunesse, novembre 2018, à partir de 8 ans.

    Petit soldat, Pierre-Jacques et Jules Ober
    → Prix Sorcières 2019 🏅

    « Il y a environ cent ans, le monde entier est entré en guerre. On l’a appelée la Grande Guerre, mais ceux qui ont combattu étaient de petits soldats. »
    Pierre est l’un d’entre eux.
    Un récit émouvant sur la Première Guerre mondiale raconté avec virtuosité par le biais de petits soldats de plomb.

    Seuil Jeunesse, octobre 2018, à partir de 6 ans.

    Tinte-Caboche, M.LeRouge

    Il était une fois un casque qui partit à la guerre. Là-bas, il rencontra un soldat, dont il devint le couvre-chef et qu’il sauva plusieurs fois de la mort.
    On l’appela Tinte-Caboche, car le son des balles sur sa cuirasse d’acier faisait comme le tintement d’une cloche.
    Mais quand le soldat mourut, pulvérisé par un obus, Tinte-Caboche n’eut plus de tête où se poser.
    Alors, avec un manche et quelques cordes, on en fit un instrument de musique…
    Texte poignant et dessin expressionniste, Tinte-Caboche parle aux enfants d’un des plus grands conflits de l’histoire. Un album puissant pour raconter la guerre.

    Seuil Jeunesse, octobre 2018, à partir de 6 ans.

    Capitaine Rosalie, Timothée de Fombelle

    Hiver 1917. Une petite fille courageuse traverse la guerre avec une idée fixe. Elle reherche la vérité et rien ne pourra l’arrêter…Rosalie a cinq ans et demi. Son père est au front et sa mère travaille à l’usine. Alors, même si elle n’a pas encore l’âge, Rosalie passe ses journées à l’école, dans la classe des grands. On croit qu’elle rêve et dessine en attendant le soir. Mais Rosalie s’est fabriqué une mission, comme celles des véritables soldats. Elle est capitaine et elle a un plan.

    Gallimard Jeunesse, octobre 2018, à partir de 7 ans.

    L’histoire de France en BD : La Première Guerre mondiale, Dominique Joly et Bruno Heitz

    De l’attentat de Sarajevo (28 juin 1914) au traité de Versailles (28 juin 1919), l’Europe subit cinq années parmi les pires de son histoire. Sur terre, sur mer et dans les airs, la Première Guerre mondiale fait rage et brise le destin de millions d’êtres humains, civils et militaires. Cette bande dessinée permet de comprendre les multiples aspects de ce conflit dramatique.

    Casterman, octobre 2018, à partir de 9 ans.

    La Première Guerre mondiale, Sandrine Mirza et Sylvain Dorange

    Quelle est la cause de la Première Guerre mondiale ? Et quel est son bilan ? Ce conflit majeur a façonné le XXe siècle. En décrypter les enjeux et en raconter l’histoire aide à mieux comprendre le monde d’aujourd’hui. Un nouveau titre dans la collection des “Encyclopes” pour tous les lecteurs amateurs de documentaires… et surtout les plus jeunes !

    Milan, septembre 2018, à partir de 6 ans.

    Cétékoi ? La Première Guerre mondiale, Sophie Lamoureux

    La Première Guerre mondiale ! Elle devait être rapide, elle a duré quatre longues années, de 1914 à 1918. Certes, la France a gagné la guerre, mais au prix de millions de morts et de blessés. Pas étonnant alors qu’on en parle encore un siècle plus tard ! Pourquoi y a-t-il la guerre ? Quel camp est le plus fort ? Les poilus ont-ils tous une barbe ? C’est qui la grosse Bertha ? Les taxis ont-ils sauvé Paris ? En 50 questions sérieuses, insolites ou plus légères, approchez au plus près de la réalité de la « der des ders » : les batailles, les bombardements, la peur, mais aussi le courage, l’humour et la solidarité des soldats.

    Tallandier, septembre 2018, à partir de 9 ans.

    La Première Guerre mondiale – Questions/Réponses, Jean-Michel Billioud et Cyrille Meyer

    La Première Guerre mondiale, c’est quoi ? Pourquoi est-elle différente ? Comment partent les soldats ? La France est-elle entièrement envahie ? Qu’est-ce qu’une “guerre des tranchées” ? Et un “Poilu” ? Que se passe-t-il à Verdun ? En quoi 1917 est-elle une année décisive ? Qui sont les grands personnages ?
    32 questions qui retracent l’histoire de cette terrible guerre de 1914 à 1918, ses événements, ses grands personnages, mais aussi la vie des millions de soldats combattant au front, et de leurs familles à l’arrière.

    Nathan, juillet 2018, à partir de 7 ans.

    La Première Guerre mondiale, Fabian Grégoire et Philippe Brochard

    Quand on évoque la Grande Guerre, c’est souvent du point de vue européen. Cet album rétablit l’autre vérité de 1914-1918 : cette guerre fut mondiale et mondialisée. La révolution industrielle en a préparé la technique, les munitions. À quoi ressemblait la vie dans une tranchée, quel fut le déclic décisif de l’entrée en guerre des États-Unis ? Voici des réponses limpides, en textes concis et en images claires.

    L’École des Loisirs, mai 2018, à partir de 8 ans.

    Jeux de vilains, Patrice Quélard et Éric Dodon

    Août 1914. Paul, chauffeur de clous aux chantiers navals de Saint-Nazaire, est mobilisé comme tous les hommes de son âge. Il laisse derrière lui Adrien, son jeune fils. Mais comment lui expliquer la guerre ? Comment lui dire qu’il peut ne pas en revenir ? Pour ne pas l’inquiéter, il préfère lui mentir. Les mois passent, père et fils échangent par courrier. A mesure que l’horreur gagne du terrain, Paul est pris au piège de son mensonge : combien de temps encore pourra-t-il faire croire qu’il continue à “jouer” ?

    Beurre salé, mai 2018, à partir de 8 ans.

    La guerre des tranchées : L’enfer des poilus, Fabrice Erre et Sylvain Savoia

    Ariane et Nino plongent dans l’enfer de la guerre des tranchées qui a marqué la Première Guerre mondiale (1914-1918). Aux côtés des « poilus », ils découvrent pourquoi ces soldats se sont enterrés dans des labyrinthes ainsi que les terribles dégâts provoqués par ce conflit, tant matériels que psychologiques.

    Dupuis Jeunesse, février 2018, à partir de 6 ans.

    Première Guerre mondiale : L’histoire de la Grande guerre, Patricia Crété, Mathieu Ferret, Aurélien Fernandez et Bruno Wennagel

    Les poilus dans les tranchées, les attaques de sous-marins, les combats aériens, les grandes batailles, les monuments aux morts… C’est tout cela la Grande Guerre et bien d’autres choses que tu vas découvrir au fil des pages, comme l’arrivée du jazz en France, la naissance du handisport… et les trêves de Noël entre ennemis.

    Quelle Histoire, septembre 2017, à partir de 6 ans.

    L’ennemi, Davide Cali et Serge Bloch

    Un soldat, livré à lui-même au fond de son trou au cours d’une guerre interminable, s’interroge sur le silence de son commandement et surtout sur l’autre, l’ennemi, celui que son manuel décrit comme une « bête sauvage ».
    Les auteurs de Moi j’attends, prix Baobab 2005, se retrouvent pour un nouveau livre événement.
    Déroulée sur un ton faussement naïf, la démonstration est imparable.

    Sarbacane, août 2016, à partir de 6 ans.

    Le ballon de la paix : Une histoire vraie

    Décembre 1914. Après des mois de combats acharnés, les soldats s’apprêtent à passer leur premier Noël dans les tranchées. D’un côté comme de l’autre, chacun n’a qu’une envie : être chez lui, dans sa famille. Et l’impensable se produit. Un chant de Noël. Une poignée de main. Les hommes se retrouvent dans le no man’s land. Puis, comme sorti de nulle part, un ballon apparaît. S’ensuit alors le plus incroyable match de football qu’on puisse imaginer… 100 ans plus tard, son panier de pigeons sur le dos, le petit Léo revit cette scène avec son père lors d’une reconstitution historique des trêves de Noël. Un symbole fort et vivant de l’humanité retrouvée au coeur même de la guerre, raconté à partir de lettres et de récits authentiques de soldats ayant vécu ces moments d’émotion.

    Le Buveur d’Encre, décembre 2014, à partir de 6 ans.

    Lucien, Soldat français en 14-18, Patricia Crété, Bruno Wennagel et Mathieu Ferret

    Découvrez la guerre de 14-18 à travers le destin de Lucien, un jeune français engagé en 1914. Dans un échange de lettres avec son épouse, Lucien raconte la Grande Guerre vue par un poilu. Quelle Histoire vous propose 3 autres livres pour appréhender les différentes facettes de la Grande Guerre: Mikhaïl le soldat russe, Matthew, le soldat anglais et Franz le soldat allemand.

    Quelle Histoire, octobre 2014, à partir de 6 ans.

    Matthew, Soldat anglais en 14-18, Patricia Crété, Bruno Wennagel et Mathieu Ferret

    Découvrez la guerre de 14-18 à travers le destin de Matthew, un jeune anglais engagé en 1914. Dans un échange de lettres avec son frère , Matthew raconte la Grande Guerre vue par un soldat anglais. Quelle Histoire vous propose 3 autres livres pour appréhender les différentes facettes de la Grande Guerre: Mikhaïl le soldat russe, Franz, le soldat allemand et Lucien le soldat français.

    Quelle Histoire, octobre 2014, à partir de 6 ans.

    Franz, Soldat allemand en 14-18, Patricia Crété, Bruno Wennagel et Mathieu Ferret

    Découvrez la guerre de 14-18 à travers le destin de Franz, un jeune allemand engagé en 1914. Dans un échange de lettres avec sa maman, Franz raconte la Grande Guerre vue par un soldat allemand. Quelle Histoire vous propose 3 autres livres pour appréhender les différentes facettes de la Grande Guerre: Mikhaël le soldat russe, Matthew, le soldat anglais et Lucien le soldat français.

    Quelle Histoire, octobre 2014, à partir de 6 ans.

    Mikhail, Soldat russe en 14-18, Patricia Crété, Bruno Wennagel et Mathieu Ferret

    En 1914, Mikhaïl est ouvrier agricole à Kachine, quand l’armée russe l’appelle à rejoindre les rangs de l’armée dès le mois d’août. Il raconte son quotidien de soldat à son cousin, combien l’armée russe se trouve en grande difficulté, aussi bien que ses doutes concernant la politique menée par le tsar.

    Quelle Histoire, octobre 2014, à partir de 6 ans.

    Un brave soldat, Nicolas Debon
    → Prix Alcuin Society Book Design Awards 2002 🏅

    Août 1914. Le monde entre en guerre. Franck est fier de s’engager, avec son ami Mario. Ils seront de retour pour Noël, c’est sûr ! En avant pour l’aventure. Après l’entraînement en Angleterre, ce sont les champs de bataille du nord de la France, les tranchées, l’offensive : en un mot, l’enfer !

    Éditions Les 400 coups, octobre 2014 (1ère édition en 2005), à partir de 7 ans.

    Sylvestre s’en va-t-en guerre, Stéphane Henrich

    La Grande Guerre… une horreur absolue que nous avons tous, quel que soit notre âge, bien du mal à comprendre. Sylvestre, pigeon voyageur à la retraite, sera requisitionné pour servir sa patrie. De son regard de volatile émerge une perception de la guerre qui est à la fois candide et terrible.

    L’École des Loisirs, septembre 2014, à partir de 6 ans.

    Maudite soit la guerre, Didier Daeninckx et Pef
    → Prix du roman historique jeunesse 2015 🏅

    Avril 1917. A l’école, Fulbert, onze ans, doit imaginer une lettre de soutien aux soldats dans les tranchées. Il a alors une idée : porter en secret sa rédaction à son père qui se trouve justement au front, sur le Chemin des Dames. La présence d’un enfant jette le trouble sur le champ de bataille : de part et d’autre, en français et en allemand, on crie : Halte au feu ! Feuer eistellen ! Une histoire inspirée du monument aux morts du village de Gentioux, dans le Limousin, représentant un enfant qui lève le poing devant l’inscription : Maudite soit la guerre.

    Rue du Monde, juin 2014, à partir de 9 ans.

    La Première Guerre mondiale, Stéphane Ledu et Cléo Germain

    En 1914, les pays d’Europe ne s’entendent pas bien. L’assassinat d’un prince provoque le début d’une guerre qui va durer quatre longues années et faire des millions de victimes. De la mobilisation aux tranchées, des batailles à la victoire, un « P’tit doc » pour partir sur les traces des poilus, les soldats de la Première Guerre mondiale…

    Milan, juin 2014, à partir de 6 ans.

    Le casque d’Opapi, Géraldine Elschner et Fred Sochard

    Le voilà maintenant chez moi, tout rouillé par le temps, tout noirci par la terre dans laquelle il a dormi si longtemps. Je plantais un petit chêne dans la prairie lorsque ma pelle l’a réveillé ce matin… C’était un casque, un vieux casque de soldat de 14-18. Papi m’a alors raconté la guerre.
    Un album accompagné d’un dossier pédagogique téléchargeable gratuitement sur www.collection-pontdesarts.fr.

    L’Élan vert, mai 2014, à partir de 9 ans.

    Le journal d’un poilu, Sandrine Mirza

    À partir des documents légués par son arrière-grand-père, André Beaujoin, Sandrine Mirza retrace la vie d’un poilu dans la Grande Guerre. André a traversé tout le conflit : mobilisé en décembre 1914, démobilisé en 1919 ! Il a combattu sur le front français, dans de grandes batailles : les Éparges, Notre-Dame-de-Lorette, le Chemin des Dames… Il a été blessé trois fois. Lors d’une de ses convalescences, il rencontre, près de Paris, la jeune Antoinette, 15 ans, son grand amour, sa future femme. Mais la guerre se poursuit pour lui bien après l’armistice car il est envoyé combattre dans les Balkans avec l’armée d’Orient… C’est à travers les lettres échangées, le journal intime d’André, ses photos et des documents administratifs – tous authentiques – que nous découvrons la vie quotidienne au front, les espoirs et les souffrances des soldats ainsi que la vie à l’arrière qui s’organise pour tenir.

    Gallimard Jeunesse, avril 2014, à partir de 9 ans.

    Pipo chien de guerre, Marie de Salle et Sandrine Place

    La guerre 14-18 expliquée aux enfants à travers les yeux de Pipo, un chien dont la ferme a été détruite, et René, un soldat qui rejoint son régiment.

    Renaissance du livre, mars 2014, à partir de 5 ans.

    On nous a coupé les ailes, Fred Bernard et Emile Bravo

    En 1914, alors que René est à peine adulte, la guerre éclate. Dans les tranchées, il se remémore son enfance, quand il rêvait de devenir aviateur, et, parallèlement, écrit des lettres à sa mère dans lesquelles il raconte son quotidien de poilu. Il parle également des combats aériens, de sa passion pour l’aviation, qui l’aide à tenir le coup…
    Le texte tout en pudeur de Fred Bernard, qui alterne lettres et souvenirs, évoque avec justesse les destins brisés par la guerre. Les illustrations d’Émile Bravo, en deux ambiances, font le lien entre le monde de l’enfance et celui de la guerre, et apportent la poésie nécessaire pour lire cette histoire.

    Albin Michel Jeunesse, mars 2014, à partir de 8 ans.

    14-18, Thierry Dedieu
    → Mention spéciale prix Libbylit 2014 🏅

    Un livre hommage aux poilus, avec des images violentes et réalistes, pour dire la guerre là où les mots ne sont plus.
    Une minute de silence à nos arrières grands-pères courageux.
    Cette minute de silence correspond aux conditions presque réelles de lecture de l’album. Le livre s’ouvre sur cette confidence : ” Chère Adèle, il n’y a plus de mots pour décrire ce que je vis. ” S’ensuit une série d’illustrations saisissantes, réalisées au pastel dans des tons sépia, dénonçant l’atrocité de la guerre, sa solitude, les peurs et angoisses qu’elle génère, ses dommages, et ses morts.
    À la fin de l’ouvrage, une enveloppe se trouve sur la page de garde. Elle contient une longue lettre d’Adèle, en réponse aux quelques mots de Gustave. La lettre de la femme du poilu, profondément intime, traduit ses craintes et son espoir de revoir celui qu’elle aime.
    Cet album singulier dénonce la douleur muette des combattants ainsi que la solitude et les interrogations dont souffraient les proches. Un véritable hommage à nos grands-parents et arrières grands-parents, victimes et héros de la ” Grande Guerre “.

    Seuil, février 2014, à partir de 12 ans.

    On les aura ! Carnet de guerre d’un Poilu, Barroux

    Ce beau projet est né d’un heureux hasard, d’une rencontre fortuite, celle d’un cahier jeté sur un trottoir lors d’un déménagement et d’un illustrateur qui passe, se penche et l’emporte.
    Ce carnet contient un témoignage d’une richesse historique et humaine incroyable : le récit des premières semaines de mobilisation d’un homme durant l’été 1914. L’auteur de ce journal raconte les débuts de la guerre, le mois de juillet, quand tous sont encore persuadés qu’ils vont vaincre, jusqu’à son raptriement, en septembre, alors qu’il est blessé au bras. Ce texte relate donc un quotidien champêtre et bien moins horrible que les traditionnels récits de vie dans les tranchées.
    Les puissantes illustrations au trait noir de Barroux, sous la forme du roman graphique, accompagnent la narration de ces évènements et émotions du passé : la séparation, les trajets en train vers des destinations inconnues, l’attente insoutenable du courrier d’un être cher, les nuits dans les granges mais aussi la peur, lancinante…

    Seuil, septembre 2011, à partir de 9 ans.

    Lulu et la Grande Guerre, Fabian Grégoire

    Saint-Julien, un village français, le 1er août 1914. Comme tout le monde, la petite Lucienne prépare la fête du village. Mais tout à coup, il règne une atmosphère étrange. Les habitants accourent pour lire les grandes affiches qu e le garde champêtre est en train de coller sur les murs : mobilisation générale. Charles, le frère de Lucienne, a vingt-deux ans. Il vient de finir ses trois années de service militaire. « Je vais devoir partir, ma Lulu. Je vais aller me battre contre les Allemands », dit-il à sa petite soeur. Et c’est à travers lui, et à travers l’amour qu’elle lui porte, qu’elle aura à affronter, elle aussi, le vrai visage de la guerre.

    L’École des Loisirs, novembre 2005, à partir de 11 ans.

    Pendant la Grande Guerre. Rose, France, 1914-1918, Nicolas Thers et Nicolas Wintz

    Rose, neuf ans, raconte sa vie au fil des jours en France, entre 1914 et 1918, dans son journal. Sa maîtresse lui a expliqué que c’était la meilleure façon de se préparer à la dictée et à la rédaction du certificat d’études.
    Elle habite à Lens, au nord de la France, dans une région envahie par l’armée allemande. Elle doit traverser le pays et se réfugier dans le département du Gers, dans le Sud-Ouest. Elle découvre la vie à la campagne mais aussi les privations et les souffrances des «poilus» que raconte son père dans ses lettres.

    Gallimard Jeunesse, octobre 2004, à partir de 8 ans.

    Zappe la guerre, Pef

    Quatre-vingts ans après la Première Guerre mondiale, des soldats sortent du monument aux morts pour faire le point. Ils rencontrent le monde moderne, la télévision, un enfant…

    Rue du Monde, septembre 1998, à partir de 8 ans.